[Vidéo] Feedback du désert

Fort de ses quatre années d'existence, Désert numérique a réussi le pari de s'implanter à St Nazaire le Désert. Ce charmant village à l'écart des autoroutes de l'information n'était pas vraiment préparé à recevoir des "artivistes numériques". De nombreuses actions (ateliers, médiations) ont été mises en place par l'équipe pour rapprocher habitants et festivaliers. Le festival se dissémine dans les rues, l'église, la salle des fêtes, les champs, et s'inscrit naturellement dans la vie quotidienne.

C'est dans ce cadre pragmatopique* que s'est déroulée cette quatrième édition qui questionnait les médias : diffusion hertzienne locale de programmes créés pour l'occasion (MikroTV), stream (Motel Selfworld), atelier d'édition… Ici la réflexion est intimement liée à l'action et se décline sur tous les modes, des pratiques artistiques expérimentales à l'élaboration des repas. Cette imbrication de l'Art dans la vie montre un visage du numérique collaboratif, horizontal, créatif, qui rapproche plus qu'il n'exclut.

En parallèle se déroulait Internum, rencontre des acteurs du champ des arts et cultures numériques émanant des réseaux régionaux ACNLR, ANRA et ARPAN, ouvert à tous, qui mène depuis deux ans une réflexion sur les structurations et pratiques en région. Une autre façon de favoriser les rencontres, confronter les points de vues et inventer de nouveaux modes de production. 

Désert numérique fait de l'isolement géographique un atout car il permet de prendre le temps de découvrir, d'expérimenter. Une qualité d'échanges qui est la marque du festival. 

Informations : http://desertnumerique.net

* tiré de "Bolo'Bolo" de P.M., éditions de l'Éclat, 1998.


Agrandir le plan

En relation

[Festival Orléanoïde] Quinze jours de Sciences-Fictions à Orléans

En plaçant l’interaction entre public et dispositifs technologique

Anonymous annonce une action de riposte contre l’attentat de Charlie Hebdo

Alors qu’un collectif de hackers baptisé «Anonymous OpGPII&r

Adelin Schweitzer : Les prolongements technologiques de l’art

Rencontré au Lab Lab de l’AADN de Lyon à l’occasion d

François Vogel : Les yeux derrière la Tête

En ce début d'année 2015, le Centre Des Arts d'Enghien ou