Franck Laroze _ EvidenZ


Né en 1966, Franck Laroze est auteur, metteur en scène et artiste des nouvelles technologies. Son travail interdisciplinaire de poète dramatique engagé, confrontant sa pratique de l’écriture aux nouvelles technologies appliquées au spectacle vivant, explore les enjeux biopolitiques du monde contemporain. Son écriture théâtrale entre poésie et liturgie s’inscrit dans une recherche de « nouvelles textualités » et d’une écriture de plateau propres au théâtre postdramatique.

 

Cofondateur avec Georges Gagneré de la Cie Incidents Mémorables (nouvelles écritures scéniques en temps réel) qui a créé plusieurs de ses textes dont Huntsville, la honte du monde (Théâtre Molière - Maison de la Poésie, Paris, 1999),  H Manifeste(s), c@baret politique (CDN de Dijon-Bourgogne, 2000), Huntsville, l’Ordre du monde (Théâtre Gérard Philipe/CDN de Saint Denis, 2001), et assuré la dramaturgie d’Espaces indicibles (La Filature, Scène nationale de Mulhouse et Théâtre National de Strasbourg - festival Musica, 2007). Cette Cie a développé plusieurs logiciels de spectacles avec l'aide du Ministère de la Culture & de la Communication, du Ministère de la Recherche et du LIMSI/CNRS, et a eu la responsabilité de 2005 à 2008 de la formation initiale et continue au numérique en temps réel dans le spectacle vivant à l’École Supérieure d’Art Dramatique du Théâtre National de Strasbourg.

 

Cofondateur et directeur depuis 2002 d'EvidenZ, initialement revue de création poétique & philosophique, puis structure de production de nouvelles textualités numériques avec laquelle il a conçu la 1ère manifestation de poésie électronique [éleKtropoétiK] (Rendez-vous électroniques, Centre Pompidou et CICV, 2000), créé poetiK politiK Koncept (Théâtre Molière, Maison de la Poésie, 2005), le vidéopoème Des unis vers (DVD, éd. Incidences, coll. Le point sur le i, #11, 2007) et, avec le designer sonore Charles-Eric Péard, l'Atelier de Création Radiophonique Bribes sans-abri (70 mn, France Culture, 2009), ainsi que les installations sonores Sécuridrome OGM & Huntsville, la honte du monde #4 au festival D'abord les forêts Opus II & III à la Maison Laurentine (curateur: Pierre Bongiovanni, 2011 & 2012).

 

Il est aussi essayiste et s’est investi dans l’évolution du droit d’auteur à l’ère numérique en concevant le rapport Pour une solution équitable lors des débats DADVSI (2006), ainsi que dans la réflexion autour des enjeux des nouvelles technologies appliquées au spectacle vivant (projet Pour un théâtre du 21° siècle). A ce titre, il participe fréquemment à des colloques et conférences universitaires (conférence Web 2.0 « Entre réel et virtuel : l’esthétique renouvelée à l’ère numérique ? » Université Lumière Lyon 2 Lumière, 2011 / « Rencontres autour de l’écriture de plateau », Théâtre d’Arras, 2010 /Sonde 01#08 : «Les mutations de l’écriture sous l’impulsion des technologies numériques», La Chartreuse/CNES, 2008).   

 

Il a publié en revues (Théâtre/PUBLIC, Libération, etc.) et divers ouvrages dont Huntsville, la honte du monde (élégie, éd. Bérénice, 1998) & Huntsville, l'Ordre du monde (théâtre, éd. du Laquet, 2001), ainsi que Les Sourates libertaires (poèmes politiques) & Minimes jetées au vent (aphorismes) chez Sens & Tonka éditeurs (2000 & 2002).

 

Travaux en cours: Genèse de l'Apocalypse [poésie sonore] & Je {me} suis parlé [théâtre multimédia]


DIFFUSION DE LA PLAYLISTE DE FRANCK LAROZE, en collaboration avec cepSound, sur webSYNradio - 2-9/06/2011

Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.
Type the characters you see in this picture. (verify using audio)
Rentrez dans la case les caractères que vous voyez dans l'image ci dessus, avec ou sans majuscule. Si vous ne parvenez pas à lire les caractères, cliquez sur envoyer pour générer une nouvelle chaîne de caractère.