Parutions presse et conférences de Digitalarti

Actualites publié le 12 Jan 2016 dans Actualités

PRESSE | CONFERENCES

 

PRESSE

Le Sens Critique
le-sens-critique.fr

Malo_LeSensCritique

Malo Girod de l’Ain est plus qu’un entrepreneur passionné, c’est un visionnaire. Ancien centralien,  fondateur de sociétés d’outils logiciels à San Francisco et Sao Paolo, auteur d’un magistral essai « 2010, futur virtuel », il fait partie de ces patrons précurseurs de l’Internet qui ont anticipé l’avenir numérique. Il est l’un des tout premiers en France à s’intéresser à l’art digital (baptisé aussi art numérique, techno-art, computer art etc.). En 2009, Il crée un média sur le Net, Digitalarti Mag, qui devient très vite un magazine de référence, le premier site d’information au monde sur l’art numérique. Quelques mois plus tard, Malo Girod de l’Ain décide d’aller plus loin. Il devient producteur et distributeur de créations numériques principalement pour les entreprises qui ont besoin aujourd’hui d’accompagner leur transition vers le numérique et de proposer de nouvelles expériences à leurs clients.

Lire l’entretien complet

 

 

20 minutes
www.20min.ch

nestlé

lire l’article complet

 

voyages-d-affaires.com
www.voyages-d-affaires.com

skyteam
en savoir plus

 

Sonovision

www.sonovision.com

sonovision

en savoir plus

 

France 3 et M6

Le projet SenseImage, lancé à Futur en Seine 2015, a rencontré un franc succès auprès d’un public de tout âge venu exprimer sa créativité sur le mur de leds interactif. L’installation a également fait quelques apparitions remarquées notamment dans les JT de France 3 et de M6.

SenseImage Futur en Seine Digitalarti

SenseImage Digitalarti Futur en Seine
Senseimage au JT 1945 de M6

 

SenseImage est également présent dans l’After Movie de Futur en Seine 2015

 

Isa-conso
www.lsa-conso.fr

Isa-conso

“En écho au Centre Pompidou-Metz, Muse se veut également une destination culturelle à part entière. «Par son intérieur, Muse renouera avec une expression artistique contemporaine dont les éléments décoratifs relèvent de l’art et de la découverte. En partenariat avec Digitalarti, agence dédiée à la promotion de l’art numérique, un parcours digital artistique a été imaginé comme le prolongement naturel du Centre Pompidou-Metz. ». Concrètement une quinzaine d’oeuvres digitales inédites jalonneront le parcours des visiteurs. Une boutique dédiée Muse proposera des produits high-tech, arty, design.” en savoir plus

Le journal du net
www.journaldunet.com
jdn
En savoir plus

 

Clubic
www.clubic.com

crowdfunding

“…Dernier critère déterminant, le choix de la plateforme : « chez nous, il y a peu de projets hardware car les sociétés de technologie préfèrent Kickstarter ou Indiegogo afin de s’attaquer au marché américain. », indique Mathieu Maire du Poset, responsable de la communication de la plateforme française Ulule. Cela se justifie lorsque le produit s’adresse à une cible américaine : « faire cela peut s’avérer payant sur une certaine gamme de prix et avec une petite niche de produits », précise Malo Girod de l’Ain, co-fondateur de la start-up Digitalarti.” lire l’article

 

Objet Connecté Artistique
www.objetconnecte.com

maisonconnectée

En savoir plus

La Tribune
www.latribune.fr

tribune

en savoir plus

 

 

 

CONFERENCES

 

Conférence G9+ LUXE ET DIGITAL : RÉINVENTER LES STANDARDS DE L’EXPÉRIENCE CLIENT
Novembre 2016

Des regards croisés entre grands groupes et start-up, avec des intervenants de renom, avec Jérôme Bergeret (FashionLab, Dassault Systèmes), Malo Girod de l’Ain (Digitalarti), Stéphane Truchi (IFOP), Nathalie Victoria (L’Oréal Luxe), ShiSh Shridhar (Microsoft) et Fabrice Jonas (Modelab).

Quelques start-up étaient à l’honneur pendant la soirée et le cocktail : Consumer Live, Diakse, Digitalarti, Filevirtuelle, Glaze, Kuantom, Modelab, Moskitos, SmartPixel, Toky Woky.

Cette conférence abordait les enjeux, les défis et les nécessaires mutations de l’Industrie du luxe face au digital et à l’évolution du lien avec ses clients.

Les consommateurs de luxe sont devenus résolument mobiles, multi supports et actifs sur les réseaux sociaux. Les usages changent, les attentes aussi. Preuve en est : le e-commerce de produits de luxe croît aujourd’hui plus vite que la vente physique. Si seulement 6% des ventes sont réalisées en ligne, 68% sont directement générées par une interaction digitale lors du parcours client qui se délinéarise et devient plus complexe. De quoi repenser la manière d’interagir avec ses clients et redéfinir les priorités pour « enchanter » la rencontre à chaque contact.

Comment les acteurs du luxe appréhendent-ils ces enjeux ? Quels sont les nouveaux outils au service de l’expérience client ? Comment évoluent la stratégie de distribution ? Quels enjeux et perspectives ?

 

Conférence à Viva Technology 2016

Viva technology Digitalarti

Digitalarti, était sélectionné comme “pépite” de Viva Technology 2016 et présenté au jury du “Startup Challenge” en participant également à la conférence « Lab SNCF Open Transportation » vendredi à 17h45. En savoir plus

 

Conférence à Futur en Seine 2016

acecreative
Comment faire d’une expérience artistique émotionnelle et sensorielle un projet international viable ? Quels modèles économiques et stratégies imaginer pour mener à bien ce type de projets depuis Paris, New York ou encore Shanghai? Malo Girod de l’Ain, co-fondateur et PDG de Digitalarti, producteur et diffuseur de créations numériques, intervenait pour répondre à ces questions au Bootcamp de Ace-Creative Ateliers sessions dans le cadre de Futur en Seine 2016.

Ces séances d’ateliers pour les entrepreneurs créatifs sont pris en charge par le programme de l’UE Ace-Creative. ACE-C est adressée aux entreprises axées sur les TIC dans les industries créatives qui recherchent des financements à l’international. Les entreprises sont invités à postuler pour les deux sessions. en savoir plus

 

COMAD 2016

4aa53f84-188f-4f55-bdf2-c6e38d7e11d1

COMAD est un événement digital d’Esupcom Paris. La conférence portait sur la dimension participative et sociale des arts numériques, ainsi que les nouvelles pratiques qu’ils engendrent. Isabelle Napolitano répondait notamment aux questions relatives à définir les arts numériques, à identifier ses pratiques de commercialisation et de financement et l’état de son marché.

 

Conférence art urbain et numérique : les nouveaux enjeux de l’art urbain à l’ère du digital, Numa
www.maddyness.com

maddymadness
“L’expérience artistique digitale. Des jeunes pousses de plus en plus nombreuses viennent repousser les limites de la vente en ligne. On retrouve des concepts innovants comme Artips, qui propose des services de curation artistique auprès des particuliers. Des concepts plus orientés technologie, comme Brightfor et Digitalarti, explorent le rapport entre l’art et la technologie”
en savoir plus

 

Conférence à Futur en Seine 2015
futurenseineconf

“Pour Malo Girod de l’Ain, co-fondateur de Digitalarti et producteur du Artlab « développer un projet avec 5 ingénieurs pendant 1 an coûte cher, les subventions ponctuelles ne peuvent pas suffire à financer les projets ambitieux ». Les artistes sont d’ailleurs souvent amenés à proposer plusieurs « versions » d’une même œuvre, selon qu’ils s’adressent à un festival ou à une entreprise.” lire l’article

 

Digitalarti sur Web2Business et BFM Business

web2BFM

Malo Girod de l’Ain, CEO et co-fondateur de Digitalarti était interviewé pendant Web2Business sur ITweb.tv

Digitalarti était également invité le 24 janvier 2015 par l’émission présentée par François Sorel,  l’Atelier Numérique dédiée aux nouvelles technologies et à l’économie numérique sur BFM Business. Interview de Malo Girod de l’Ain et de Natacha Seignolles de décaLab, sur l’art numérique et son marché (à partir de 28’30”, 12 minutes jusqu’à 40’30” ) Le podcast est à retrouver ICI.

 

Garden Talk #5 L’art et le digital: impact du digital sur le marché de l’art et ses nouveaux enjeux.

 

Pour cette 5 ème édition, sur l’art et le digital, le Groupe Revolution 9 a invité Yak, l’artiste auteur du célèbre petit bonhomme Elyx qui sévit sur les réseaux sociaux, Natacha Seignolles, directrice de décaLab, et Malo Girod de l’Ain, CEO de Digitalarti. Cette soirée a été l’occasion de comprendre l’impact du digital sur le marché de l’art et ses nouveaux enjeux.

Mots clés: , , , , , , , ,