Data art, data visualisation

Actualites publié le 24 Mar 2017 dans Actualités, Espaces immersifs, Productions

Les entreprises produisant un nombre de données croissant de façon exponentielle, il devient crucial de les analyser et de les représenter de façon à mieux les faire découvrir et comprendre, que ce soit aux collaborateurs, aux clients ou aux partenaires de l’entreprise. A l’ère du Big Data, les données brutes sont de plus souvent très abstraites et peu accessibles. D’ou l’importance de les mettre en scène, de les représenter créativement et de les faire vivre pour les partager.

 

Productions data art de Digitalarti

Digitalarti est depuis de nombreuses années l’un des pionniers de ce domaine du data art et de la data visualisation comme le montre quelques exemples ci-dessous.

Ce domaine n’est pas limité aux écrans. Digitalarti a ainsi co-produit Flux avec l’artiste Stéfane Perraud, une installation monumentale pour la Gare de l’Est. Véritable sculpture de 200 LEDs sur 9 m de haut, les lumières fluctuent en temps réeel en fonctions des données du trafic voyageur.


Flux, Stéfane Perraud (voir production)

 

Algorithmes génératifs

Les créateurs numériques explorent aussi les données avec des algorithmes génératifs et en utilisant des allégories de représentation. Ainsi, Digitalarti a installé l’oeuvre de Grégory Chatonsky dans les salons VIP de Skyteam dans les aéroports du monde entier. Cette oeuvre explore les données de nos empreintes digitales à l’aide d’algorithmes et d’outils liés aux techniques des jeux vidéos.

Data art

Un autre créateur talentueux, Mike Brondbjerg, crée à partir de processus algorithmiques employés par exemple pour créer une animation digitale à partir des données initiales d’une image. Une formule d’échantillonnage des couleurs de l’image combinée à la création d’un modèle 3D sert à générer la création digitale.

Data art

Inaugurée fin 2016 pour une durée de 15 ans, l’installation Pixel Avenue co-produite par Digitalarti avec l’artiste Fred Sapey-Triomphe. Elle met en scène sur plus de 1.000 m2, 300 grosses boules de LEDs qui fluctuent en fonction de la présence des piétons sous le tunnel, en fonction du trafic automobile sur le pont et en fonction du volume sonore.

 

Digitalarti travaille dans le data art avec des data scientistes pour explorer les données et ensuite avec des créateurs, des designers, des artistes pour les mettre en scène de façon créative et étonnante.

Que les données proviennent de bases de données internes ou externes, des sites Web de l’entreprise, de ses réseaux sociaux ou d’autres sources, Digitalarti propose des installations sur mesure de data art ou de data visualisation pour les faire découvrir au plus grand nombre.

Pour nous contacter :

Contactez-nous pour plus d’information ou pour lancer un prototype ou un projet complet de data visualisation ou de data art.

A lire également sur Digitalarti Media:

Data Art, l’art d’un monde d’informations
Data art
De nombreux artistes utilisent aujourd’hui les données brutes produites par nos sociétés comme matériaux de création, tout en réfléchissant à la façon dont celles-ci peuvent être visualisées de façon inventives, ou transformées en œuvre d’art. En brouillant la frontière entre art et information, le Data Art abolit le mythe de l’artiste romantique tout en proposant un acte artistique fondamental dans un commentaire critique sur le monde d’informations dans lequel nous vivons. Un monde censément transparent et pourtant de moins en moins lisible, ou compréhensible, par le non-spécialiste. En ce réappropriant cette masse d’informations, les Big Data, le Data artiste redonne sa place à la fantaisie dans un univers de données et de concepts de plus en plus abstraits.

 

Algorithmic Art : L’ère de l’automatisation de l’art.

Data art
Au sein de l’évident bouleversement induit par les technologies numériques dans notre accès à l’art et à la culture (et dans notre rapport au monde en général), l’Algorithmic Art, au même titre que le Data Art, fait figure de petit dernier turbulent. Symptôme de la mathématisation croissante du monde en cours, après l’avènement des artistes programmeurs et la généralisation de l’usage informatique dans tous les domaines de la création artistique, ce sont aujourd’hui les machines et leurs serviteurs, les algorithmes, qui se mettent à produire de l’art en toute indépendance. 

 

Mots clés: , , , , , , , , , ,