Exposition D-light, 3ème édition d’Immersions Digitales, Happen Space Accenture

Actualites publié le 29 Jul 2013 dans Actualités, Evénements numériques

Client : Groupe Accenture
Production : Digitalarti
Commissariat d’expostion : Julie Miguirditchian
Commande : Proposer une expérience inédite, une (re)découverte de la lumière
Evènement : du 3 au 8 juin 2013, Happen Space Accenture, Paris

L’exposition Immersions Digitales #3 propose de découvrir œuvres et design innovant autour de la thématique de la lumière : interactivité, immersion au cœur d’un dispositif esthétique et sensoriel, performance et disruptivité sont les concepts qui portent cette programmation.

La lumière fait naître le visible et structure la perception en révélant le tracé et les formes de la matière, des objets et de l’espace dans lequel ils s’inscrivent. Inspirant de tout temps les artistes, elle a souvent été détournée en objet d’étude, sujet d’observation, médium à manipuler ou matière à travailler… Désormais élément incontournable de la création artistique contemporaine et numérique, la lumière est un champ d’expérimentation qui s’élargit et se renouvelle sans cesse au gré des innovations technologiques.

Aux frontières de l’art et de la science, les artistes de D-Light offrent un éclairage unique sur le monde contemporain qu’ils réenchantent à travers leurs œuvres : “Delighted” se traduit en français par ravis, enchantés. Immersions Digitales #3 propose une expérience sensible à travers une scénographie originale transformant l’happen space d’Accenture en labyrinthe, avec un côté blanc et lumineux, et un autre côté composé de boîtes noires pour augmenter la perception. De ces créations artistiques (dont plusieurs sont des œuvres nouvelles, productions exclusives pour cette exposition) ainsi réunies dans cet espace, émerge une “esthétique de l’apparition”.

 

Dans l’exposition D-light, les artistes explorent les propriétés matérielles et immatérielles, physiques et spatiales d’une lumière re-créée. Souvent conçus en collaboration avec des ingénieurs ou scientifiques, leurs dispositifs concourent à des expériences, visuelles et physiques, qui mobilisent et stimulent nos sens (son, toucher, vue) en se combinant avec le mouvement afin de proposer de nouvelles spatialités. L’exposition D-light a été pensée comme une proposition artistique innovante invitant non seulement le visiteur à découvrir et visualiser l’imperceptible et l’invisible, mais aussi à toucher et à peindre lui-même avec la lumière.

 

Les œuvres de l’exposition D-Light

Deux co-productions d’artistes en résidence au Artlab de Digitalarti sont exposées : Water Light Graffiti d’Antonin Fourneau et Plus bleu que le bleu de Stéfane Perraud.

Antonin Fourneau, WATER LIGHT GRAFFITI, 2012-2013. Installation lumineuse et interactive
(Co-production Digitalarti)
Informations, photos et vidéo

plus_bleu_que_le_bleu_johanna_dos_laser_trace

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Stéfane Perraud, PLUS BLEU QUE LE BLEU, 2013. Sculpture lumineuse et interactive (Co-production Digitalarti)
Page de la production


Lab[au], M0ZA1QUE 4*4*3, 2013. Œuvre lumière cinétique / système génératif
Informations, vidéo et photos

replique
Bertrand Lamarche RÉPLIQUE (Baphomêtre), 2008. Sculpture lumineuse (Courtesy de la galerie Jérôme Poggi, Paris)
Informations, photos et vidéo

Amibe à miroir de Vincent Leroy (2010)
Vincent Leroy AMIBE À MIROIR, 2010. Installation (Courtesy galerie NEC, Paris)
Informations, photos et vidéo

Pêle-Mêle #1, Série Echolyse, de Olivier Ratsi (2013) sound design par thomas vaquié
Olivier Ratsi, PÊLE-MÊLE #1, Série Echolyse, 2013. Installation Vidéo, Sound design : Thomas Vaquié
Informations et photos

camera_lucida_0
Evelina Dimnitch & Dmitry Gelfand, CAMERA LUCIDA SONOCHEMICAL OBSERVATORY, 2003-2008,installation sono luminescente
Informations, photos et vidéo

felicie_etienne_dorves
Félicie d’Estienne d’Orves, PERSPECTIVE PROJECTION (2013) Scultpure lumineuse et interactive
Informations et photos, Portrait de l’artiste

IMG_1663
Laurent Bolognini, F-VECTEUR II & VARIATIONS (2013) sculptures lumineuses
Informations, photos et vidéo

responsive light small
François Brument & Sonia Laugier / In-Flexions, RESPONSIVE LIGHT (2012) & WATT’TIME (2007), design numérique et installation temps réel
Informations et photos

 

Collectif Electrik Mondays_0
Electrik Mondays, LUMINOGRAPHIE 2.0, installation interactive – crédit photographe
Informations

Extralight, de Gaëlle Gabillet et Stéphane Villard (2013)
Gaëlle Gabillet & Stéphane Villard, EXTRALIGHT, 2013, design
Informations et photos

Seven Keys de Eric Michel (2005-2007)
Eric Michel, SEVEN KEYS (2005) & FLUO HORIZON (2006), Sculpture lumineuse et vidéo
Informations et photos

Yanntoma-velo-grandpalais
Dynamo-Fukushima & Les Flux Radiants, YANN TOMA (2011 et 2012), Oeuvre participative et photographies crédit photo
Informations, photo et vidéo

 Photographies : Quentin Chevrier pour Digitalarti (sauf mention)
Image en couverture: Amibe à Miroir de Vincent Leroy devant Pêle-même #1 d’Olivier Ratsi lors de l’exposition D-light

             

Mots clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,